IL A TOUT PERDU
SAUF SON AVENIR

Des millions d’enfants syriens ont vu leur scolarité s’interrompre à cause de la guerre et de la violence. L’éducation d’un enfant n’attend pas.

En 2017, plus de 3 millions d'enfants âgés de 5 à 17 ans ont pu aller à l'école grâce à vos dons

Voici d'autres chiffres-clés de l'année 2017 :

6 120 salles de classe

6 120 salles de classe

ont été réhabilitées
162 000 enseignants

162 000 enseignants

ont reçu une formation et du matériel
773 000 enfants

773 000 enfants

ont reçu une aide psychologique

Découvrez leur histoire

Les enfants sont souvent les premières victimes dans les pays en situation de crise. Près de 11 millions d'enfants ont besoin d'une aide humanitaire, près de la moitié d'entre eux ont été contraints de fuir leur maison, leur pays. Dans les situations d’urgence, l’éducation représente une véritable bouée de sauvetage pour les enfants. L’école fournit un cadre stable qui aide les enfants à surmonter les traumatismes qu’ils endurent.


Huda
7 ans

Tasneem
17 ans

Muzoon
19 ans

Omar
11 ans

Batoul
10 ans
Lisez plus

Surmonter les traumatismes de guerre dans les centres Makani en Jordanie

Pour éviter que les enfants réfugiés syriens vivant en Jordanie ne deviennent une génération perdue, les centres Makani leur donnent accès à l’éducation et offrent un encadrement psychologique aux plus vulnérables d’entre eux. Ces centres constituent des îlots de paix pour des enfants souvent traumatisés par la guerre ou la violence.

En peu de temps, l’UNICEF et ses partenaires ont aménagé plus de 230 centres en Jordanie, dans des camps de réfugiés ou dans des communautés hôtes. Ils ont également formé des collaborateurs syriens sur place afin qu’ils soient en mesure de poursuivre la construction de ces centres.

Restez au courant de nos actions

Restons connectés!